Comme beaucoup d’amateurs de sneakers, vous possédez probablement une paire de Nike Air Max dans votre collection. La célèbre basket fait en effet partie des modèles les plus populaires au monde avec la Chuck Taylor All-Star de Converse et la Stan Smith d’adidas. Mais savez-vous pourquoi elle porte ce nom et d’où lui vient cette fameuse ouverture qui caractérise depuis toujours sa semelle ? Si ce n’est pas la cas, voici un petit article consacré à son histoire grâce auquel vous allez devenir incollable sur la Air Max.

Pour (enfin) tout connaître sur ces chaussures que vous portez aux pieds depuis des années ou simplement pouvoir vous la raconter pendant votre prochaine soirée, l’équipe de 3m3.fr a enquêté.

Inspirée de l’architecture, conçue pour le sport

Avec l’aide précieuse du site spécialisé Sneaker Style, nous sommes remontés jusqu’en 1981 et l’arrivée d’un certain Tinker Hatfield chez Nike pour bien comprendre comment est née la Nike Air Max.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Tinker Hatfield n’est pas designer de métier mais architecte d’intérieur. C’est pourtant à lui que Nike va faire appel en 1985 pour concevoir une chaussure capable de replacer la marque sur le devant de la scène du running où son leadership était sérieusement compromis. Motivé par ce challenge, celui-ci va automatiquement aller puiser dans sa culture architecturale pour dessiner un modèle à la fois design et performant : la Air Max 1. Au cours d’un voyage à Paris, il va ainsi avoir l’idée d’insérer une fenêtre dans la semelle de son prototype afin d’offrir une vue sur le cœur de la technologie d’amorti de Nike comme la façade du Centre Pompidou sur ses fondations.

Nike Air Max 1 de 1987

La Nike Air Max 1 de 1987, avec son coloris d’origine blanc, rouge et gris et sa bulle d’air placée au niveau du talon.

Sortie en 1987, la toute première Air Max a ouvert la voie à de nombreuses autres versions dont le design explique presque à lui-seul l’origine de ce nom désormais connu de tous les « sneakers addicts » (pour en savoir plus, allez découvrir cette infographie intéressante sur le site officiel de Nike). Ce dernier résulte effectivement de la volonté d’insérer un maximum d’unités d’air pour offrir aux coureurs un amorti toujours plus efficace, d’où son appellation « Air Max » pour « Air Maximum ». Il aura ainsi fallu tout juste 10 ans à la chaussure historique de Tinker Hatfield pour se doter d’une semelle composée de coussins d’air sur toute sa surface (la Air Max 97, ndlr).

Si l’usage de la Air Max est aujourd’hui réservé exclusivement à la mode, elle peut se vanter d’encore inspirer les dernières paires destinées à la pratique et avec lesquelles vous pourrez reprendre l’exercice après avoir découvert nos 10 raisons de se mettre au sport.

(Visited 16 times, 1 visits today)